Portraits de Phantom Manor

Le 3 mai dernier Phantom Manor ouvrait à nouveau ses portes après une fermeture de 15 mois. A cette occasion les intrépides visiteurs découvrent une version améliorée de l’attraction avec une storyline + développée à propos de Mélanie Ravenswood, la jeune mariée hantant le manoir et du Phantom dont l’identité est enfin révélée. Afin de mettre en lumière sa tragique histoire, de nombreux éléments visuels ont été modifiés et de nouveaux portraits changeants ont été installés. Cet article vous permet de visualiser ces portraits en haute résolution et de profiter de tous leurs détails.

Le principe est identique à nos précédents articles présentant les affiches et l’iconographie du resort Parisien : les éléments ont été photographiés puis corrigés en post-traitement afin d’éliminer les aberrations sphériques induites par l’objectif de l’appareil photo. Le produit final est une image aplatie fidèle au format de l’original. La plupart des tableaux changeants étant des projections réalisées sur une surface dépolie pour donner un aspect « tableau », la netteté à pleine résolution n’est pas toujours optimale mais voulue par les concepteurs de l’attraction (le niveau de zoom permis par les photos permet de voir des choses que l’œil humain placé à distance dans l’attraction ne peut pas saisir). Vous pouvez les télécharger en haute résolution en faisant un clic droit sur la photo puis enregistrer sous.

Notre visite commence dans le foyer où un tableau permet de voir Mélanie et son père, Henry Ravenswood, devant le manoir dans une ambiance sombre et décrépie. Il ne fait déjà que peu de doutes sur l’identité du Phantom et son caractère possessif envers sa fille.

Nouveau document 80-01

Au fil de la narration, le foyer retrouve son lustre d’antan et le tableau se modifie pour proposer la même scène mais dans des temps + joyeux.

Nouveau document 65-01

En zoomant sur les images on remarque également que dans la tableau « clair », un cœur est gravé sur l’arbre et que dans le tableau « sombre » il s’agit de 4 cœurs rayés. Le tableau « clair » doit correspondre au temps où Mélanie fréquentait son 1er prétendant alors que le tableau « sombre » correspond à la période où le Phantom a éliminé les 4 prétendants les uns après les autres en gravant son geste dans l’écorce de l’arbre une fois sa sombre besogne effectuée.

La visite se poursuit ensuite dans l’une des 2 stretch-rooms où l’on peut voir 4 portraits de Mélanie à coté de chacun de ses prétendants. Au fil de la narration, Mélanie disparaît des tableaux et on découvre le funeste destin des 4 hommes.

Mélanie et Claude Barry, entrepreneur dans le pétrole, décédé tragiquement suite à une attaque d’ours :

Nouveau document 69-01

Mélanie et Ignatius « Iggy » Night, entrepreneur dans l’extraction minière, décédé tragiquement suite à l’explosion de caisses de dynamite sur lesquelles il se tenait :

Nouveau document 66-01

Mélanie et Sawyer Bottom, entrepreneur dans une scierie, décédé tragiquement dans un accident avec une scie circulaire :

Nouveau document 67-01

Mélanie et le Capitaine Rowan D. Falls, Capitaine de bateau à aubes, décédé tragiquement lorsque la barque sur lequel il se tenait a été précipitée dans une chute d’eau :

Nouveau document 68-01

Les stretch-rooms sont également le lieu de notre première rencontre avec le Phantom avant qu’une porte dérobée s’ouvre pour nous laisser entrer dans la galerie des portraits. C’est ici que 4 tableaux nous révèlent leur vrai nature chaque fois qu’ils sont illuminés par un éclair provenant de l’orage qui se déchaîne autour du manoir.

Le cavalier solitaire, se transforme en cavalier de l’apocalypse (non sans un certain clin d’oeil à l’oeuvre anatomique d’Honoré Fragonard) qui s’apprête à subir l’assaut d’un troupeau de bétail fantomatique :

Nouveau document 75-01

Nouveau document 73-01

Un bateau identique au Hollandais Volant de « Pirates des Caraïbes » s’enflamme :

Nouveau document 81-01

Nouveau document 82-01

Un portrait d’Henry Ravenswood révèle enfin sa vraie nature, celle du Phantom. On notera la chaînette de sa cape avec la tête de mort qu’il avait déjà adopté de son vivant :

Nouveau document 70-01

Nouveau document 71-01

Dans un 4eme tableau, on retrouve le même Henry devant sa demeure en train de commencer un duel entre gentlemen. Les éclairs révèlent également le caractère tricheur d’Henri quand il se retourne prématurément pour faire feu dans le dos de son adversaire. Les 4 images successives montrent la progression du changement du tableau lors d’un éclair. Dans la réalité il est très difficile à l’œil nu de saisir les nuances intermédiaires tant le changement est rapide :

Nouveau document 76-01

Nouveau document 77-01

Nouveau document 78-01

Nouveau document 79-01

Enfin, la galerie des portraits se termine par celui de Mélanie dans sa robe de mariée (note : ce tableau n’est pas une projection) :

Nouveau document 72-01

J’espère que ce petit voyage dans le monde des portraits de Phantom Manor vous a plu et vous a donné envie de re-découvrir l’attraction qui regorge de détails et dont chaque visite permet de s’imprégner un peu + de son atmosphère si particulière.